Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Compte-rendu sur la 7° journée nationale de psychiatrie par Dr. B. Herbane

La journée nationale de psychiatrie organisée par la société algérienne de psychiatrie a eu lieu le 20 mars 2003 à Oran. L'ouverture de la séance a été faite par les membres de la société sous la présidence du Pr. F Kacha. Le Dr F. Bouchene a invité l'assistance à participer à la conférence de consensus sur la schizophrénie qui aura lieu à Laghouat du 9 au 11 avril 2003. Le Dr B. Herbane a donné l'information concernant de le Premier congrès franco algérien de psychiatrie qui se déroulera à Paris les 3 et 4 octobre 2003.
Les communications ont débuté vers 9h 30, la première séance a été consacrée au dysfonctionnement familial en rapport avec de la pathologie mentale. "Mémoire et souffrance"(A. Bélaïd – N. Moussi- F. Daïdj – F. Kacha) a retenu notre attention car elle a mis en relief le cas d'une mère de famille algérienne qui souffre de troubles psychiques post traumatiques et dont l'histoire de la maladie se confond avec l'histoire dramatique du pays. Cette femme a subit le traumatisme de la guerre de libération et les traumatismes liés au terrorisme.
La seconde séance a été consacrée aux institutions. On découvre bien en retard, avec Dr. Chakali, les bienfaits d'un centre intermédiaire. (Il vaut mieux tard que jamais!) "L'expérience d'un centre intermédiaire à Blida" M. Chakali.
Les psycho traumatismes ont été abordés au cours de la 3° séance avec l'originale communication de K. Ammar Ferhani " Stress et trauma en milieu militaire". Les communications étaient toutes intéressantes et les débats étaient hélas très limités par le temps. La journée a été clôturée vers 17h.