Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Déclaration d'intention relative à la création d'un haut conseil universitaire et de recherche franco-algérien

ALGER, DIMANCHE 2 MARS 2003

Soucieux d'affirmer la volonté commune de la France et de l'Algérie de renforcer leurs échanges universitaires et de rénover le dispositif de coopération existant,
Convaincus de la nécessité de répondre aux nouveaux défis et aux enjeux du partenariat euro-méditerranéen, notamment en matière d'éducation et de formation,
Rappelant que la France et l'Algérie sont déjà engagées dans la conduite de programmes importants de coopération relatifs, d'une part, à l'accueil de boursiers algériens en formation supérieure en France et, d'autre part, au développement d'actions intégrées franco-algériennes de recherche et déterminées à développer et accélérer les échanges universitaires entre les deux pays,
Le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire décident de créer un " Haut Conseil universitaire et de recherche franco-algérien " qui aura pour mission d'animer et de développer des partenariats entre les deux pays et de jeter les bases d'une relation durable entre leurs établissements universitaires et de recherche.

Le Haut Conseil universitaire et de recherche franco-algérien aura vocation à :

  • encourager les échanges entre établissements partenaires d'enseignement supérieur et de recherche français et algériens,
  • mettre en œuvre des projets et programmes d'intérêt commun en matière de formation initiale et continue, de formation de jeunes chercheurs et d'enseignants chercheurs,
  • promouvoir l'excellence de la recherche par la mise en place de réseaux thématiques entre communautés scientifiques,
  • favoriser l'intégration des établissements d'enseignement supérieur et de recherche algériens dans l'espace euro-méditerranéen.

Les actions menées devront contribuer à :

  • la mise en place de nouveaux cursus de formations supérieures professionnalisantes dans des secteurs répondant aux besoins de l'économie,
  • la modernisation de formations existantes, dans le cadre de projets identifiés par les deux parties,
  • la mise en œuvre de formations doctorales et post-doctorales concourant, notamment, à la formation d'enseignants chercheurs de l'université algérienne,
  • la conduite de projets de recherche conjoints, orientés en priorité vers le développement socio-économique,
  • l'appui méthodologique en matière de valorisation de la recherche et de développement de l'innovation technologique,
  • la réalisation d'actions communes de formation professionnelle continue,
  • l'amélioration de l'accès à l'information scientifique et technique et aux ressources de l'enseignement à distance.

Ces actions seront agréées et labellisées dans le cadre d'une Charte élaborée par le Haut Conseil universitaire et de recherche franco-algérien.
Cette déclaration d'intention a été faite en double exemplaire, en langue française et en langue arabe, chacun des deux textes faisant foi.

Fait à Alger, le 2 mars 2003

Pour la Partie française : Dominique de VILLEPIN, Ministre des Affaires étrangères
Pour la Partie algérienne : Abdelaziz BELKHADEM, Ministre d'Etat, Ministre des Affaires étrangères