Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Alger : Journée Nationale de Thérapie Cognitivo-Comportementale

Association algérienne des psychiatres d’exercice privé

En collaboration avec la Société algérienne de psychiatrie

Hôtel Mercure (Alger)

26 Novembre 2011

Journée nationale de thérapie cognitivo-comportementale

-----------------------

Lire la suite...

1er Congrès National de Thérapeutique Psychiatrique Biologique et Psychopharmacologie Clinique

La SOCIETE MEDICO – PSYCHOLOGIQUE ALGERIENNE organise : 

 Le Ier Congrès National de Thérapeutique Psychiatrique Biologique et de Psychopharmacologie Clinique

Le 25 JUIN 2011

Hôtel Mercure -ALGER

Programme

Nouveau bureau de l'Association des Psychiatres d'Oran

Septembre 2011 :

L'Association des Psychiatres d'Oran vient de renouveler son Bureau suite à l'assemblée générale qui a eu lieu le 14 septembre 2011. Le Docteur Abderahmanne HEDDADJ a été élu Président.

Pour toute demande de renseignements, écrire à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La dépression n’est pas une fatalité

Le malade sort de l’hôpital après avoir reçu un traitement efficace mais, une fois dehors, il est livré à lui-même. Il ne trouve personne à ses côtés.

Désormais, le tabou entourant les maladies psychiatriques est de plus en plus en passe d´être brisé. Les Algériens éprouvent moins de réticence à aller consulter un psychologue ou un psychiatre en cas de troubles psychologiques. Quel que soit le niveau social ou le niveau d´instruction, le citoyen n´éprouve plus de gêne, en cas de nécessité, à se présenter chez les médecins spécialisés afin de bénéficier d´une aide à même de lui permettre d´éviter le pire. Selon plusieurs psychiatres interrogés à Tizi Ouzou, c´est le laxisme avec lequel sont accueillies les maladies psychiques, qui conduit généralement à des complications qui rendant le traitement plus difficile et plus long.

Lire la suite...

Revues “Actes Djurdjura Psy” et “Mentalités”

Actes Djurdjura Psy est une revue scientifique sur la santé mentale (psychiatrie et schizophrénie notamment), qui a été élaborée et éditée par un groupe d’éminents professeurs et spécialistes en médecine mentale exerçant dans des hôpitaux algériens ou étrangers. Thérapeutiques à plus d’un titre, notamment pour les parents de malades et leurs médecins, les numéros 01 et 02 de Actes Djurdjura Psy, confectionnés en papier glacé de qualité, avec couverture en couleur, sont publiés sous la direction du professeur A. Ziri, chef de service au CHU Mohamed-Nedir, et de l’EHS (Établissement hospitalier spécialisé) Hanafi-Fernane de Tizi Ouzou. Dans le premier numéro, l’éditorial du professeur Ziri, directeur de la publication, traitait de “l’historique et perspectives d’avenir de la politique de la santé mentale en Kabylie”. Il y  faisait déjà une présentation et un constat succincts, notamment sur l’EHS Fernane-Hanafi (Oued Aïssi) et le CHU Nedir-Mohamed.

Lire la suite...