Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Si je suis schizophrène, suis-je vraiment vivant?

Mon être se fait violer par un extérieur qui ne respecte pas mon intimité. Sensations à l'intérieur de mon corps. Voix dans ma tête cinq heures par jour. Sentiment de persécution quand je sors dans la rue. Les bruits qui me gênent quand je suis chez moi. Et mes pensées qui tournent tout le temps dans tous les sens.

par Yann Doornbos. Né en 1976. Ancien champion d’échecs, il est aussi diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et d’un Master à Sciences Po. Il est atteint de schizophrénie depuis bientôt neuf ans.

Lire la suite...

Marre des caricatures sur la recherche en psychiatrie !

Par le Dr D. Legay

C’est chaque fois la même chose. Dès qu’émerge, dans notre pays (ou quelque part dans le monde) une initiative qui ressemble à une tentative de décrire un tableau clinique psychiatrique, de catégoriser sa symptomatologie, ou, une fois ces étapes franchies, d’exploiter des données qui pourraient laisser penser que certaines stratégies thérapeutiques sont supérieures à d’autres, c’est le même hourvari médiatique.

Lire la suite...

Psychiatrie et santé mentale : la HAS se fixe des objectifs sur trois ans

Saisie sur plusieurs thèmes de santé mentale par le ministère de la Santé, la Haute Autorité de Santé (HAS) a décidé de consacrer des travaux aux champs de la psychiatrie et de la santé mentale. Elle a identifié trois axes prioritaires pour les années à venir : la prise en charge de la dépression, le parcours des personnes en situation de handicap psychique, les droits et la sécurité en psychiatrie. Le suivi de ces travaux est assuré par un comité regroupant à la fois les institutions, les organisations professionnelles et les associations d’usagers. Ce comité s’est réuni pour la première fois à la fin du mois d’octobre.

Lire la suite...

Olivier Ameisen, l'apôtre du Baclofène, est mort

Pour des milliers de malades, il restera celui qui leur aura permis d'en finir avec le "craving", le besoin irrépressible d'alcool. Sa croisade aura été celle du baclofène : médecin devenu dépendant à l'alcool, il a trouvé en ce vieux médicament une nouvelle voie pour se libérer de son addiction, et s'est battu des années durant pour imposer sa découverte.

Cardiologue, frère du professeur Jean-Claude Ameisen, l'actuel président du comité national d'éthique, le professeur Olivier Ameisen est décédé le 18 juillet à Paris d'un infarctus du myocarde. Il venait d'avoir 60 ans. Pianiste extrêmement brillant, jouant d'oreille, c'est dans la musique qu'il voit d'abord sa carrière : adolescent, il ne pense qu'à elle.

Lire la suite...

France : Installation de l'Observatoire national du suicide

Marisol TOURAINE a lancé, mardi 10 septembre 2013, l’Observatoire national du suicide.

Lire la suite...