Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Troubles psychiatriques en chirurgie cardiaque "à cœur ouvert" sous CEC

1988-1989 - 1991-1992

M. BOUDEF Serv. Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie, Hôpital Psychiatrique Razi, 23000 ANNABA (Algérie), Tél 84.97.50

Objectifs

Après l'indication opératoire (sous CEC) par le cardiologue, les patients subissent des tests psychologiques (MMPI, Rorschach).
Un entretien psychiatrique aura lieu à deux reprises (T1 en soins intensifs post-opératoires et T2 un mois après la sortie).
Le but est de recenser et quantifier les éventuels accidents psychiatriques qui surviennent au décours de ce type d'intervention chirurgicale.

Méthodologie

Une anamnèse minutieuse permettra de rechercher des facteurs psycho-sociaux qui peuvent être prépondérants dans le déclenchement de ces troubles psychiques.
Enfin, une comparaison avec les travaux étrangers aura comme but d'identifier, s'il y a lieu, des particularités cliniques ou évolutives en Algérie.

Résultats

Sur les 54 cas inclus dans l'étude, 11 ont présenté des troubles psychiatriques post-opératoires, soit une fréquence de 17%.
Dans 8 cas, les troubles ont été précoces, par contre les 3 autres cas ont été tardifs.
Les troubles précoces sont de nature psychotique aigue dominée par les troubles de la conscience et émergence de thèmes dépressifs et persécutoires.
Les troubles tardifs sont de nature psycho-névrotique différant significativement (P 0,01) en ce qui concerne les antécédents chirurgicaux, ainsi que la gravité de l'atteinte cardiaque.
Enfin, la fréquence des troubles se situe en position médiane par rapport aux travaux étrangers.

Mots-clefs

Troubles psychiatriques - Chirurgie cardiaque - Circulation extraƒcorporelle - Test de Rorschach