Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Approche épidémiologique des psychoses à travers l'Est Algérien

1990

Y. MERDJI Clinique de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, CHU de Constantine, 25000 CONSTANTINE (Algérie)

Objectifs

Définir le profil épidémiologique général des Psychotiques hospitalisés en donnant un aperçu sur leur distribution quantitative, en fonction de critères diagnostiques, anamnestiques, cliniques, psycho-sociaux, ...
Apprécier, si possible, les possibilités évolutives, observées à court et à moyen terme.
Rechercher s'il existe des critères discriminants pouvant préjuger du devenir clinique des sujets.
Juger si certains paramètres sont suffisamment fiables pour apprécier l'adaptation psycho-sociale.

Méthodologie

Enquête épidémiologique descriptive, à la fois rétrospective et prospective, portant sur les psychotiques (DSM III-R), adultes des 2 sexes, hospitalisés entre le 1er janvier 1988 et le 31 décembre 1988 à la Clinique de Psychiatrie et de Psychologie Médicale du CHU de Constantine.
Les variables anamnestiques, cliniques, diagnostiques, psycho-sociales et évolutives concernant les 734 psychotiques inclus sont reportées sur une fiche-questionnaire standard de 26 items et traitées par informatique.

Résultats

Sexe-ratio : 3 hommes pour 1 femme.
Près de 75% des sujets sont âgés de moins de 40 ans, seuls 13 patients ont plus de 60 ans.
84% de schizophrénies, 10% de troubles schizophréniformes et 4% de troubles délirants.
Les débuts de psychose d'allure thymique, surtout maniforme, sont plus fréquents chez les femmes.
Les dyskinésies tardives invalidantes sont exceptionnelles.
Le suicide est rare (4 cas).
Dans 65% adaptation bonne ou moyenne, dans 35% médiocre ou mauvaise.

Mots-clefs

Psychoses - Evolution - Facteurs de Risque - Pronostic

Publications

Thèse de Doctorat en Sciences Médicales, Département de Médecine, Constantine, 1990, 265 p.