Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Devenir à moyen terme d'une population de psychotiques hospitalisés en 1988 à Constantine

1993

Y. MERDJI, N. BENLATRECHE, K. BENSMAIL, B. BENSMAIL, Clinique de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, CHU de Constantine, 25000 CONSTANTINE (Algérie)

Objectifs

L'objectif essentiel de ce travail est d'apprécier, l'évolution clinique et psycho-sociale de 743 psychotiques, hospitalisés en 1988 à la Clinique de Psychiatrie et de Psychologie Médicale du CHU de Constantine.

Méthodologie

Enquête épidémiologique longitudinale et prospective sur la base d'un questionnaire standard informatisé comportant 26 items. Inclusion : 1¯ psychotiques (DSM III-R) ; 2¯ hospitalisés entre le 1er janvier 1988 et le 31 décembre 1988 à la Clinique de Psychiatrie et de Psychologie Médicale du CHU de Constantine ; 3¯ réadmis, au niveau de la même institution psychiatrique, entre 1989 et 1993.

Résultats

Sur les 743 psychotiques initialement inclus : 1/3 (234 sujets) ont été réadmis, dans les 5 années suivantes.
Parmi les psychotiques réadmis 4 fois et plus (47 cas) : 55% sont en traitement ambulatoire, 40 sont hospitalisés au moment de l'étude et 2 patients étaient décédés (suicides) ; les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à avoir été réadmises.

Mots-clefs

Psychotiques - Evolution - Réadmissions