Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Naâma / Suicide par paraphylène diamine

La wilaya de Naâma vient d'enregistrer cette semaine le neuvième suicide par paraphylène diamine, plus connue sous le nom de la pierre noire.

En effet, un vétérinaire âgé d'une quarantaine d'années et père de 5 enfants, exerçant à Aïn Benkhelil, située à 45 km de Naâma, vient de se donner la mort, en avalant cette matière. Vendue chez les herboristes à raison de 10 DA, la paraphylène diamine qui est utilisée généralement dans le traitement des cheveux, s'est avérée être un terrible poison. Une fois avalée, nous explique-t-on, elle a des propriétés de destruction terrible sur le corps humain puisqu'elle attaque les reins, le cœur et le cerveau. D'après nos renseignements, la paraphylène diamine est peu connue dans le milieu médical. Ses toxiques n'ont pas d'antidote, ce qui veut dire que la victime y passera, à coup sur. Neuf suicides par ce produit, est un nombre trop effarant pour ne pas attirer l'intention des pouvoirs publics sur la libre commercialisation de cette matière .

El Watan
15/02/03