Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

SUICIDES : Triste palmarès à Tiaret

Pas moins de 48 cas de suicide ont été enregistrés à travers tout le territoire national au cours du premier trimestre de cette année. C'est ce qui ressort du bilan du commandement de la Gendarmerie nationale. Un chiffre alarmant qui renseigne sur l'ampleur du phénomène. Les statistiques de la Gendarmerie nationale font état d'une nette prévalence de l'acte du suicide chez les hommes avec 32 cas, comparativement aux femmes avec 16 cas. Concernant les wilayas où le nombre de suicides reste le plus élevé, la wilaya de Tiaret occupe la première position du tableau noir avec cinq cas (4 hommes et 1 femme) enregistrés lors de ce trimestre. Quatre autres cas de suicide ont été signalés respectivement dans les wilayas de Bouira et de Mascara. La wilaya de Tarf a enregistré trois suicides et deux cas ont été relevés respectivement dans les wilayas d'Oran, Chlef, Sétif, Mostaganem, Souk-Ahras, Médéa, Tlemcen et Biskra.
Parallèlement aux cas de suicide accomplis, le nombre de tentatives demeure également important, si l'on tient compte des statistiques de la Gendarmerie nationale. Ainsi, le point trimestriel de la gendarmerie fait état de 42 tentatives de suicide au cours de cette même période. Si pour les suicides, le sexe masculin occupe nettement la première place, les tentatives de suicide pour le sexe féminin restent aussi importantes avec 32 cas enregistrés. Le bilan du commandement de la Gendarmerie nationale indique que la wilaya de Bouira vient en première place avec sept cas de tentative, suivie de la wilaya de Tizi-Ouzou avec cinq cas, et la wilaya de Skikda avec quatre cas.

K. Assia
Le Quotidien d'Oran
8 mai 2006