Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Vers un prix méditerranéen Bensmaïl de psychiatrie

Un vibrant hommage lui a été rendu hier à Annaba

Les professeurs Ridouh, Kacha, Boudef et Tedjiza d'un côté et les professeurs G. Darcourt, Michel Debout, Casadebaig, Moron, Aussilloux et Paes, pour ne citer que ceux-là, de l'autre : spécialistes algériens, français et marocains se sont donné rendez-vous pour deux jours à Annaba, laquelle pour ses 7mes journées de psychiatrie organisées à l'hôtel Seybouse s'est transformée en capitale de la santé mentale. "Ma plus grande satisfaction pour l'Algérie c'est de voir ces cercles de discussions entre des docteurs et des médecins algériens avec d'éminents professeurs français, c'est ce souffle de liberté et d'échanges inestimable" déclare le professeur Boudef chef du service hospitalo-universitaire de psychiatrie Errazi d'Annaba, organisateur de la rencontre. À l'ouverture du congrès, ce dernier a annoncé l'institution, à partir de l'année prochaine, du prix méditerranéen Bensmaïl de psychiatrie.

Liberté
03/10/2002