Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Journée mondiale de la santé mentale

Des mesures efficaces pour la prise en charge des troubles psychologiques de l'enfant et de l'adolescent

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a élaboré un riche programme à l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, célébrée le 10 octobre de chaque année. Cette journée sera célébrée sous le thème "Troubles affectifs et comportementaux des enfants et des adolescents".
M. Bouslimane Abdelhafid, sous-directeur de la promotion de la santé mentale au ministère de la Santé, a indiqué que le programme élaboré tend à ouvrir des espaces d'information et de sensibilisation sur l'importance de la santé mentale, les mesures préventives et la prise en charge des troubles affectifs et des traumatismes psychologiques chez l'enfant et l'adolescent.

Le programme en question s'étale du 11 au 15 du mois en cours, à travers le territoire national, dans l'ensemble des structures sanitaires spécialisées, notamment les services de psychiatrie et les centres intermédiaires de santé mentale. Le programme prévoit, également, des journées portes ouvertes, des expositions et des conférences-débats animées par des spécialistes sur plusieurs thèmes, à savoir les troubles affectifs et psychologiques chez l'enfant et l'adolescent, les moyens thérapeutiques efficaces et les mesures et stratégies préventives. Le ministère organisera, en outre, une journée d'étude demain sur le thème de "La promotion de la santé mentale chez l'enfant et l'adolescent", à laquelle prendront part des spécialistes en la matière, des représentants de départements ministériels et d'associations activant dans le domaine.
La célébration de la journée mondiale de la santé mentale intervient cette année deux années après le lancement du programme national de la santé mentale. Ce programme vise la réorganisation du système de soins et le renforcement des structures de prise en charge des personnes traumatisées, à travers le développement des méthodes de traitement au sein des unités sanitaires spécialisées en mettant en œuvre toutes les mesures nécessaires. Il s'agit de redynamiser l'activité des infrastructures, et y intégrer les soins relatifs à la santé mentale, la formation du personnel du secteur et la réunion de moyens techniques nécessaires à la réussite des soins.
Le programme a également pour objectif l'organisation de cycles de formation en faveur de médecins généralistes, à travers les wilayas du pays, afin d'acquérir des compétences en terme de prévention, de diagnostic et de suivi. Ce programme encourage et valide la création de structures intermédiaires de santé mentale, sachant que la mise en place de telles unités sanitaires devra faire l'objet d'une évaluation régulière. D'autre part, M. Bouslimane a souligné que le ministère a mobilisé, ces dernières années, tous les moyens humains et matériels nécessaires en vue de promouvoir la prise en charge effective des personnes traumatisées. Le ministère de la Santé et de la Population a organisé, dans ce sens, des cycles de formation au profit des psychologues et médecins généralistes sur la prise en charge des traumatismes des enfants et des adultes ainsi que les moyens thérapeutiques efficaces, a indiqué le même responsable. Quelque 150 psychologues et 73 médecins généralistes ont bénéficié, depuis 2001, de ces cycles de formation.
Le ministère de la Santé a, en outre, mené durant l'année 2000-2003, une enquête pour évaluer la propagation des traumatismes psychologiques et le recensement des malades. Cette enquête a touché 10 wilayas pilotes, en attendant la publication des résultats. Le ministère a, par ailleurs, élaboré, au cours de la période 2003-2003, avec l'appui du bureau de l'UNICEF en Algérie, un manuel pour la prise en charge des enfants traumatisés intitulé "Pratiques de soins et psychotrauma".

El Moudjahid
10 octobre 2003