Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Ben Bella visite le Centre de pédopsychiatrie de Bentalha

L'ancien Président de la République, M. Ben Bella, a visité, jeudi, le Centre de pédopsychiatrie de Bentalha, wilaya d'Alger, partageant la joie des enfants hospitalisés en ce jour de fête. Accompagné par M. Mustapha Khiati, président de la Fondation nationale de promotion de la santé et de la recherche scientifique «Forem», M. Ben Bella a visité les différents services du Centre, fêtant l'Aïd El-Adha aux côtés des enfants et familles des victimes du terrorisme avec qui il prendra des photos-souvenirs immortalisant cet instant. La célébration de ce rite religieux a été rehaussée, en outre, par l'initiative louable d'une association caritative ayant fait don de 76 moutons au profit des familles démunies et victimes du terrorisme.
Elu, par la Forem, président d'honneur de l'Observatoire des droits de l'enfant en Algérie, M. Ben Bella a estimé que l'enfant en Algérie doit «être la priorité des associations et organisations non gouvernemenales (ONG) afin qu'il soit l'espoir du pays et le réalisateur de son développement et de sa prospérité». Saluant le geste de l'association caritative, l'ancien Président de la République soulignera que «le monde compte aujourd'hui sur les ONG et la société civile pour consacrer les principes de solidarité et d'entraide, notamment dans les domaines liés à l'enfance», indiquant, dans ce sens, que l'enfant en Algérie «est mieux loti que ceux d'Irak et de Palestine, qui vivent sous le joug de l'oppression».
Dans une déclaration à l'APS, le président de la Forem, M. Mustapha Khiati, indiquera que «l'objectif de notre démarche est d'aider les enfants traumatisés à reprendre confiance en eux, oublier les traumatismes subis et vivre dans la quiétude au sein de leur société». «La participation de l'ancien Président Ben Bella à la joie des enfants du Centre de pédopsychiatrie de Bentalha reflète le soutien moral que les anciens dirigeants peuvent apporter aux œuvres caritatives et humanitaires initiées par la société civile au profit des citoyens, notamment des enfants, qui aspirent à un avenir meilleur», a conclu M. Khiati.

El Moudjahid
21 janvier 2005